QUI SUIS-JE ?

"Je bouge donc je suis". Depuis 10 ans, je pratique le Brain Gym qui est une approche éducative favorisant l’apprentissage et le mieux­être par le mouvement.
J’ai un plaisir non dissimulé à animer des stages et à accompagner les enfants et adultes en séance individuelle..
...lire la suite

 


Les réflexes archaïques et posturaux sont des mouvements involontaires mis en place par le bébé, dans le ventre de la mère, durant l'accouchement ou dans les premiers mois de vie. Ils permettent au nourrisson de bouger et d'évoluer dans son environnement, étape par étape (naissance, ramper, 4 pattes, marche, …).

 

Ainsi, lorsque l'on met son doigt dans la paume d'un nouveau-né, celui-ci va attraper votre doigt si fort que vous pouvez presque le soulever. Il s'agit du réflexe d'agrippement (Grasping) qui apparaît chez le bébé dans le ventre de maman et qui est actif durant la première année de vie. Par la suite, chez le jeune enfant, le mouvement d'agrippement ne se manifeste plus.

Ces réflexes, à leur maturité, semblent disparaître mais sont simplement intégrés dans le développement moteur de l'enfant.

Un bon développement moteur est le passage naturel et continu des mouvements involontaires (réflexes) vers un mouvement contrôlé. Moins l'enfant contrôle ses mouvements, sa capacité motrice, plus il se trouvera en difficulté dans son environnement, occasionnant parfois des excès de mouvements et d'émotions (agressivité, peur, déconcentration permanente, …).

Il arrive que certains de ces réflexes restent actifs alors qu'ils ne devraient plus se manifester. Ils peuvent de ce fait, freiner la bonne coordination de l'enfant et de l'adulte, sa perception de l'environnement et ses capacités d'apprentissage à des degrés divers.

Ainsi, ce même réflexe d'agrippement, lorsqu'il reste actif au-delà de la première année de vie de l'enfant, peut être un des facteurs de stress dans la tenue d'un crayon et freiner les capacités de motricité fine (écriture, dessin, …).


Tous les réflexes sont ainsi considérés en Brain Gym, comme l'alphabet du mouvement.

En séance individuelle, les réflexes actifs peuvent être détectés (toujours dans une vision d'ensemble de la personne) et rééduqués pour que ceux-ci ne soient plus un frein au développement, quelque soit l'âge et l'objectif.

En groupe, les réflexes peuvent être stimulés et mieux intégrés par des mouvements de Brain Gym, des jeux, des activités ludiques.